Assister à l’exercice du Join Up et désensibiliser à la bâche bleue

Bonjour chers lecteurs,

Je profite de mes  vacances pour vous faire un nouvel article sur deux belles expériences vécues au centre équestre.

 

J’ai eu l’occasion de voir un JOIN UP fait par mon prof d’équitation avec une pouliche de 4 ans. J’ai assisté à ce travail avec beaucoup d’intérêts. Mon prof décrivait ses actions et il expliquait les attitudes de la pouliche au fur et à mesure du temps de la séance.

Pour moi, j’observais l’attitude du cheval et j’étais contente de voir que mon observation était juste . Je me satisfaisais de ma progression dans ma compréhension du comportement des chevaux.

Le JOIN UP est une technique employée par certains dresseurs mise au point par l’américain MONTY ROBERTS.

Elle est inspirée de l’observation du comportement des chevaux sauvages. Elle consiste à chasser le cheval dans un rond de longe jusqu’à ce qu’il ait envie de venir vers l’homme sans brutalité.

J’ai appris beaucoup en assistant à cet exercice : garder son calme, précision des gestes, reconnaître l’attitude de fuite du cheval, sa demande et son retour au calme .

Un moment inoubliable pour moi car je me sentais  privilégiée d’assister au travail d’un cheval et d’autant que j’avais lu le livre de Monty Roberts et que justement il en parle dans son livre :

Monty Roberts, L’homme qui sait parler aux chevaux, histoire de ma vie, ALBIN MICHEL 

 

Après la pause déjeuner, j’avais une reprise d’équitation. Je suis allée chercher mon cheval Milo dans son box et après un pansage minutieux, nous sommes allés dans le grand manège.

Après  un travail de mise en connexion avec mon cheval. Le prof nous a proposé un exercice que je suis fière d’avoir réussi : FAIRE PASSER MILO SUR LA BÂCHE BLEUE

J’ai compris que mon cheval devait rester bien dans l’alignement de son dos face à la bâche bleue. Je l’ai aidé en utilisant la chambrière à rester dans l’axe. Il a soufflé, la nuque baissée ,les oreilles tendues vers la bâche. Il a approché ses antérieurs. Moi, j’ étais postée à côté de la bâche, en alerte, prête à intervenir pour axer Milo, mon cœur tapait mais je gardais mon calme.

Et puis, dans ma concentration, j’ai songé à visualiser une image pour m’aider moi et mon cheval à franchir l’obstacle : j’ai visualisé Milo franchissant la bâche tranquillement. Il l’a franchit tranquillement. Un vrai bonheur pour moi. J’étais sortie de ma zone de confort.

Et voilà comme j’ai été satisfaite  d’avoir réussi cet exercice ! J’avais fait preuve de maîtrise de mes émotions en me concentrant sur la visualisation de la réussite de mon excercice. J’étais très fière de moi.

Une belle expérience que je n’oublierai jamais :  J’AVAIS RÉUSSI MON EXERCICE DE DÉSENSIBILISATION.

La photo de Bhakti2 de  l’application Pixabay 

2 commentaires sur « Assister à l’exercice du Join Up et désensibiliser à la bâche bleue »

  1. « Elle consiste à chasser le cheval dans un rond de longe jusqu’à ce qu’il ait envie de venir vers l’homme sans brutalité. »
    En réalité, la distance de fuite du cheval…… après quoi il est épuisé. Du coup, je trouve ça un peu moyen mais bon.
    Je te félicite pour la bâche bleue. Si un jour tu fais ça seule avec tes chevaux : la bâche, tu la laisse au pré après avoir pique niqué dessus. Ton cheval va la considérer comme un élément naturel et ça ne lui posera aucun problème 😉

    J'aime

Répondre à Annawenn Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s