Médiation équine, une belle rencontre.

animal animal photography blur close up
Photo de Francesco Ungaro sur Pexels.com

Je prends un peu de temps pour vous remercier chers lecteurs et chères lectrices de lire mes articles. J’aime partager mes découvertes et mes sensations avec vous qui aimez les chevaux.

J’ai découvert près de chez moi un lieu où je peux faire des séances de médiation aidée d’un Cheval.

J’ai lu plusieurs livres qui parlent de l’aide des chevaux après des personnes en difficultés psychologiques. J’ai vécu des événements  pas faciles et c’est longtemps après que j’ai commencé à aller à la rencontre des chevaux.  J’ai ressenti depuis que je travaille avec eux, des moments de grands bonheurs où je me sentais gonflée de confiance en moi.  Alors c’était une évidence pour moi de vivre une  expérience d’un travail psychologique auprès d’un cheval.

Donc me voilà avec Pepsie, c’est une jument. C’est pour moi une première, d’habitude , je suis toujours en présence d’ ongres.

Immédiatement,dans le pré,  j’ai ressenti qu’elle était douce. Son oeil mi-clos m’inspirait de la confiance. Elle portait une couverture. Je l’emmène dans la carrière. Marie, sa propriétaire est là. Elle est formée à la médiation équine. C’est elle qui va m’accompagner pendant cette séance. Pendant une heure, nous étions toutes les 3 dans la carrière. Les grands sapins verts veillaient sur ce petit coin sauvage et naturel, ce lieu serait comme un refuge de mes émotions .

Après le pansage de Pepsie, Marie avec sa bienveillance,m’accompagne dans ma réflexion sur ce qui m’amène ici et maintenant . Je n’ai plus confiance en moi, je suis là parce que la vie m’a obligé à faire des choix et je me suis adaptée avec des souffrances psychiques à des nouvelles conditions de vie.

Je parle de mon vécu et en présence de la jument, le sens de mes paroles résonnent plus fort que dans un cabinet de psy. Voilà j’y suis en présence d’un cheval qui peut m’aider à guérir mes blessures .

Marie me propose de monter Pepsie. Juste sur un tapis et avec un surfait, je m’installe sur son dos. Nous marchons. Marie est devant, elle tient la longe et je me laisse porter. Je réalise que j’ai été plus forte que je le croyais dans ma vie grâce à ce que Marie me répond sur ce que je lui raconte de mes décisions. Je n’ai jamais cru en moi et là en présence de Pepsie, je commençais à voir ma vie autrement.

Dans ce moment de prise de conscience, Marie me propose de m’installer à l’envers sur ma monture . Je me retourne et à son écoute je me suis couchée doucement Sur la croupe de Pepsie

Je me suis laissée aller à la détente. C’était très agréable la chaleur de l’animal contre ma joue, l’arrondi du ventre de la jument et son immobilité. Je me sentais en totale sécurité , bercée par sa respiration que je faisais mienne. J’ai eue une belle image dans mon esprit à ce moment là : celle d’une maman enceinte et d’un bébé bercé à plat ventre dans les bras. S’agissait-Il de moi, ce bébé ? Je pense que oui.

Peut-être étais-je en train de prendre soins de mon enfant intérieur ?

La séance se termine, je ramène la jument dans son pré après lui avoir donner une récompense, une belle carotte. Je la remercie pour sa patience. Je remercie Marie pour sa bienveillance

Je suis heureuse de ce que j’ai vécu. Les deux nuits qui ont suivi, je me suis endormie avec ce souvenir : chaleur de l’animal, sa rondeur, sa douceur.

2 commentaires sur « Médiation équine, une belle rencontre. »

Répondre à Valérie Annuler la réponse.

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s